PARTAGEZ VOTRE EXPERIENCE-20% remise
10 étapes pour commencer à vivre zéro déchet

Cet article comprendra deux parties. La partie A  composée d'une liste de 10 étapes faciles pour vos aider à adopter le mode de vie éco responsable et durable. Oui , juste une liste de 10 changements faciles à mettre en place pour ton futur quotidien zéro déchet.  Avec quelques petits gestes, des nouveaux réflexes, une nouvelle organisation ... se lancer dans la démarche zéro déchet devient accessible et facile à mettre en place.

Une fois que vous avez découvert la liste et constaté à quel point les 10 étapes sont simples, vous sauterez sur la partie B pour découvrir comment vous pouvez passer à l'action. Adopter ce nouveau style de vie anti-gaspillage et réduction du plastique à usage unique aura un impact positif sur notre environnement et très gratifiant pour vous lorsque l'on observe le poids de sa poubelle diminuer.

Prêt? Allons-y! Allons-y!

Section A: 10 étapes faciles

  1. Choisissez des sacs réutilisables et des pots réutilisables pour faire vos  courses et faites le choix d'investir dans une bouteille d'eau  réutilisable ( carafe pour la maison et gourde ou thermos pour l'extérieur ).
  2. Débarrassez-vous des produits jetables à usage unique du quotidien - sacs, pailles, contenants, etc.
  3. Utilisez vos propres contenants / Kit extérieur et préparez votre propre lunchbox.
  4. Recyclage de produits en économie circulaire - ampoules, cartouches d'impression, piles etc.
  5. Compost - Déchets alimentaires, papier, etc. Passez aux produits compostables
  6. Achats intelligents et planifiez vos repas pour réduire le gaspillage alimentaire
  7. Acheter en ligne - de préférence bio et surtout local en circuit court.
  8. Un objet cassé, remplacez-le par un éco-produit ou fabriquez-le vous-même.
  9. Passez au numérique.
  10. Réduisez au minimum, réduisez la taille et dites non aux choses indésirables .

Partie B: Mais comment mettre en place une démarche zéro déchet sans se tromper?

1. Sacs réutilisables, bocaux et bouteille d'eau réutilisable


Les sacs en plastique et les bouteilles en plastique sont la plus grande source de pollution pour notre environnement, cependant, les remplacer au quotidien est le changement le plus rapide et le plus facile à  réaliser.

Chaque année, une estimation entre 500 milliards et 1 milliard de sacs en plastique sont consommés dans le monde entier (soit plus d'un million de sacs en plastique utilisés par minute) et un français consomme en moyenne 80 sacs jetables par an en 2014.

La quantité de pétrole brut utilisée pour fabriquer les 29 milliards de bouteilles d'eau plastique par an est suffisante pour faire rouler un million de voitures pendant 12 mois.

Donc, au lieu de dire OUI à ce sac en plastique à usage unique au passage en caisse simplement parce que c'est pratique, pensez réutilisable. En pratique, investissez plutôt dans quelques sacs, filets d'approvisionnement ou fabriquez vos propres sacs. Il y a toutes les formes, toutes les matières ( du moment réutilisable ) et toutes les tailles.

Les bocaux en verre sont également très utiles pour acheter des épices, des céréales, de l'huile, etc. Investissez également dans une bouteille d'eau rechargeable comme des bouteilles thermos en acier inoxydable.

2. Débarrassez-vous des produits jetables

Que ce soit des sacs, des pailles, des essuie-tout, des serviettes de table, des bouteilles en plastique, etc. La cuisine est surtout remplie d'articles jetables qui sont responsables d'un grand nombre de déchets. En vivant Zéro déchet, vous pouvez utiliser autant de solutions alternatives qu'il y a de situations de vie avec des objets à usages unique:

  • Remplacez l'essuie-tout en papier lavable et réutilisable
  • Emballez les repas dans un contenant réutilisable ou un emballage réutilisable (comme les tissus Bee Wrap enveloppé de cire d'abeille)
  • Investissez dans des pailles de bambou ou en inox.
  • Des serviettes de table en tissu

3. Kit zéro déchet extérieur et votre propre repas

Une bouteille d'eau, un repas à emporter et un café au distributeur c’est le repas traditionnel que tout voyageur prendra sur la route des vacances, et ne pas s'organiser avant le départ contribue à créer du gaspillage et du déchet sur le trajet. Préférez  plutôt un ensemble de vaisselle et d'ustensiles (mug de voyage, paille inox, serviette papier, couvert en bois...), un thermos de café et un autre pour de l'eau fraîche à conserver dans votre voiture ou votre sac.
Bonus: Dans votre quotidien vous aurez
 toujours à porter de main de quoi faire un doggy-bag.

le kit repas écologique et durable avec sac de transport et couvert en bois

De même pour les repas à l'extérieur au travail, préparez son propre déjeuner à l'avantage d'être gratuit et de gérer les restes de ses plats préparés à la maison, donc vous économisez aussi de l'argent. J'ai une chouette petite tasse avec un couvercle qui est idéal pour un café sur le pouce, une bouteille d'eau en verre et un set d'ustensiles rangé dans mon bureau.

4. Recycler

Non, n'achetez pas cette bouteille en plastique en pensant que la recycler sera la solution. Ça n'aidera pas vraiment. N'achetez pas la bouteille en plastique en premier lieu. Dans le contexte du recyclage, nous parlons du recyclage qui rentre dans une économie circulaire : les ampoules, les cartouches, les composants électroniques, les piles, la batterie, etc.

Accrochez un sac quelque part, derrière la porte peut-être, ou utiliser votre ancienne poubelle qui sera trop grande maintenant que vous avez commencé à réduire vos déchets. Stockez les en toute sécurité et déposer vos déchets recyclables dans un point de collecte approprié (consultez le site internet de votre syndicat d'ordures ménagères)

5. Compost

Compostez tout les déchets organique que vous pouvez (nous publierons prochainement un guide pour composter en appartement et en maison),  nourriture, marc de café,papier, coquille d'oeuf .... et essayez de remplacer les articles non compostables lorsque vous faites vos courses. Le compostage permet de réduire de près de 75% le volume des déchets.
Il y a plusieurs systèmes de compostage intérieur disponible (j'ai fait le mien ...) et si vous avez un jardin, c'est beaucoup mieux.

6. Réduire les déchets alimentaires

La plupart des gens ne se rendent pas compte de la consommation de nourriture qu'ils jettent tous les jours - des restes non consommés aux produits avariés. J'ai été choqué quand j'ai réalisé la quantité de nourriture que j'avais gaspillé. Mon plus gros problème consistait à acheter pleins de produits frais, puis en jeter une grande partie, ou à laisser les restes trop longtemps dans le réfrigérateur.

  • Cuisinez ou mangez ce que vous avez déjà à la maison avant d'acheter plus:  regardez dans vos placards, votre congélateur et les bac du réfrigérateur
  • Faire (et coller) à une liste de courses m'a aidé à combattre mon habitude de «faire ses courses sur un coup de tête» et évite de céder à la tentation d'errer dans les allées des grandes surface.
  • ne pas confondre Date Limite de Consommation (DLC ou à consommer jusqu'au) au delà de la date limite, le produit ne peut plus être consommé car il pourrait provoquer une intoxication alimentaire ET Date Limite d'Utilisation Optimale (DLUO ou à consommer de préférence avant) au delà de la date il est encore consommable mais certaines qualités (saveur, odeur, texture ...) peuvent être altérées. 
  • Pensez également aux dates de péremption lors de la préparation des repas et utilisez les restes de la nuit précédente pour les nouveaux repas. Soupe, tarte, cake ou quiche tout le monde trouvera son bonheur anti gaspillage.
  • Préparez et stockez les aliments périssables dès que vous rentrez des courses (congélation, conservation, mise en conserve, etc.)

Limiter le gaspillage c'est bien, limiter le gaspillage alimentaire c'est mieux : Retrouvez des astuces recettes zéro déchet pour utiliser vos épluchures, vos fanes ...


7. Acheter en vrac, bio et local

Il y a beaucoup d'engouement et de tapage médiatique pour l'achat de produits bio. C'est surtout perçu comme une mode et trop cher. Pour moi, acheter des produits biologiques, c'est acheter des produits frais au marché local ou à la ferme, pour favoriser la filière circuit-court. L'achat local signifie également que vous soutenez des entreprises ou des personnes de votre communauté, et réduit la pollution liée aux transports.

Le bocal en verre idéal pour les courses en vrac

L'achat en vrac vous permettra également d'économiser beaucoup d'argent, et les magasins de vrac n'hésiteront pas à prendre vos propres contenants, pots ou boîtes pour vos produits secs en vrac et les liquides.

8. Vivre sans déchets avec des produits sans déchets ou les fabriquer DIY

Ceci inclut, mais n'est pas limité à, pâte dentifrice, shampoing, cosmétique, produits de nettoyage et exfoliant pour le corps. Vous économiserez de l'argent et vous saurez exactement ce qu'il y a comme composition. .

Nous publierons sur le blog communautaire #365R , des articles DIY des ambassadeurs  et ambassadrice zéro déchet.

9. Passez au numérique 

Essayez également de passer au numérique dès que vous le pouvez. Certains changements sont très simples, J'utilise toujours mon bon vieux carnet à l'ancienne pour prendre des mémos, mais je compte maintenant aussi beaucoup sur les applications de prise de notes, comme Evernote ou la simple fonction mémo sur mon téléphone. Terminer de griffonner des téléphones ou penses bêtes sur les reçus ou les serviettes de table pour moi.

Ne vous arrêtez pas en chemin et faites aussi des plus grands changements. Saviez-vous qu'un salarié consomme entre 70 et 85 kg de papier chaque année ! Réduisez cela en prenant des notes sur votre ordinateur portable (ou en prenant des notes sur des applications smartphone) et communiquez avec votre collègue par courriel plutôt que de rédiger des notes sur papier. Réfléchissez à deux fois avant d'imprimer ce document ou ce courriel, et optez plutôt pour une solution de stockage de documents dans le cloud.

10. Réduisez au minimum et à l'essentiel, réduisez la taille et dites non aux choses indésirables 

Du désencombrement, c'est par là que ça se passe! C'est quelque chose que je travaille encore et encore. Je suis un minimaliste coincé dans le corps d'un accumulateur. Les très nombreux articles et livres d'auto-assistance me disent que ce n'est pas un changement du jour au lendemain; ce n'est pas aussi simple que se débarrasser de ce dont on n'a pas besoin. C'est l'attachement émotionnel qu'il faut remplir. Je suis en train d'y travailler. Des petits pas après un autre petit pas. J'ai commencé par mon bureau (un tiroir,puis un autre tiroir et une étagère). Je vais y arriver.

Minimiser, réduire et désencombrer sont autant d’étapes difficiles à franchir. Commencez peut-être par les vêtements que vous ne portez plus ou les livres scolaires que vous traînez encore bien que vous ayez obtenu votre diplôme il y a plus de dix ans. Donnez-le à un magasin de friperie ou d'occasion.

Si vous devez remplacer certaines choses, achetez plutôt dans les magasins d'occasion ou ressourcerie. Les émissions de CO2 provenant de la production de vêtements représentent 3% de toutes les émissions mondiales. Cela comprend la production, le lavage, le nettoyage et le transport maritime. En achetant des vêtements d'occasion, vous donnerez une deuxième vie et vous aiderez à réduire la demande globale de production de vêtements.

Il est plus facile de dire NON aux choses non désirées.

Ce ne sont que quelques conseils. J'ai raté quelque chose? Faites le moi savoir dans la section commentaire ci-dessous!

 

Stéphane - 365 REUSABLE

 

Related Posts

Comment nettoyer vos oreilles en toute sécurité
Comment nettoyer vos oreilles en toute sécurité
Nettoyer ses oreilles avec un coton-tige réutilisable et lavable Beaucoup d'entre nous ont probablement entendu les m...
Read More
4 avantages et 4 inconvénients des plastiques biodégradables
4 avantages et 4 inconvénients des plastiques biodégradables
Le plastique biodégradable une alternative écologique au plastique à base de pétrole ? Les plastiques biodégradables ...
Read More
Combien de temps faut-il au plastique pour se dégrader ?
Combien de temps faut-il au plastique pour se dégrader ?
Le plastique à usage unique nous emballe depuis 30 ans ! Au cours des 30 dernières années, la fabrication de produits...
Read More
  • Sep 29, 2019
  • Catégorie: Blog
  • Commentaire: 1
{"one"=>"{{ count }} comment", "other"=>"{{ count }} comments"}
Mimi March 05, 2020

Les courriels…. Attention car les serveurs pour stocker tout ça polluent énormément la planète…

laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.