La poule de basse-court, l’animal de compagnie zéro déchet

L’élevage de poule de basse-cour présente de nombreux avantages durables, comme la possibilité de s’approvisionner en viande et en œufs, l’entretien d’un tas de compost et l’aide à la lutte contre les gaspillage alimentaire. Les poules recyclent naturellement les déchets de cuisine, de jardin et de cour en décomposant la biomasse et en réduisant finalement les déchets que vous jetez à la poubelle. L’utilisation de poules comme bio-recycleurs peut contribuer à réduire les coûts de collecte, de transport et d’élimination des ordures ménagères.

Si 2 000 ménages élevaient chacun un groupe de 6 poules dans une seule ville, ils pourraient détourner plus de 500 tonnes de biomasse des incinérateurs.

365 REUSABLE

Alors, par où commencer ? Tout d’abord, il faut commencer par choisir des poules. Continuez à lire pour obtenir un tutoriel étape par étape sur l’élevage des poules de basse-cour.

Choisissez vos poules

Si vous voulez éviter d’élever des poussins, vous pouvez passer directement à des poules prêtes à pondre. Les poules de 20 semaines sont prêtes à commencer à pondre et les poules pondeuses adultes le font depuis un certain temps et sont prêtes à partir. Toutefois, les poules matures sont généralement plus difficiles à trouver. Un autre avantage du passage aux poules adultes est qu’elles peuvent vivre dehors dans un poulailler dès que possible, tanis que les poussins doivent rester à l’intérieur pendant environ six semaines avant de pouvoir entrer dans le poulailler.

Poussin un jour, poussin, poulette ou poule : à vous de choisir

Si l’élevage des poussins est intéressant, vous pouvez commencer à les élever dès l’âge d’un jour. Vous pouvez trouver des poussins d’un jour dans les marchés et chez les fournisseurs agricoles, généralement pour environ 1 euro chacun. L’inconvénient, bien sûr, d’acheter des poussins au lieu de poulettes prêtes à pondre, est que vous devrez attendre environ six mois pour que vos poussins soient assez matures pour pondre des œufs.

Comment élever les poussins : conseils et bonnes pratiques

Les poussins ont besoin de chaleur, ils doivent donc rester à l’intérieur jusqu’à l’âge de six semaines. Ils ont besoin de boire de l’eau propre, de manger des aliments pour poussins et de vivre dans un enclos d’élevage intérieur où une lampe d’élevage rouge est allumée en permanence, à 35 degrés. Lorsque vos poussins « se mettent en plumes » ou perdent leur pelage, vous pouvez réduire la température de 2 degrés par semaine pour atteindre 20° à la 6ème semaine.

Moana chicken source tenor

Pour le sol de la chambre d’incubation, étalez une couche de copeaux de pin de 5 cm, de la litière pour isoler … et recouvrez de journaux et vous pouvez disperser de la nourriture pour poussins sur le papier afin que les poussins puissent trouver la nourriture plus facilement. Les poussins doivent avoir accès à la nourriture et à l’eau à tout moment. Ils doivent rester à l’intérieur jusqu’à l’âge de 6 semaines.

Quel type d’aliments les poussins doivent-ils manger?

Les poussins grandissent à un rythme incroyable au cours des premières semaines de leur vie, et il est essentiel pour leur développement sain de leur donner une nourriture pour poussins bien équilibrée, connue sous le nom de «nourriture de démarrage» ou «miettes de poussins».
Il est très important que vous achetiez le bon type d’aliments pour les poussins. N’essayez pas de leur donner la même nourriture que votre troupeau adulte: elle est trop riche en calcium, ce qui peut causer des lésions rénales irréversibles, et trop faible en protéines dont les poussins, qui grandissent à une vitesse explosive, ont besoin.

L’aliment de démarrage produit dans le commerce est équilibré pour contenir exactement ce dont un poussin a besoin. Recherchez une bonne marque, de préférence biologique et sans OGM, qui contient entre 15% et 20% de protéines. Et vérifiez s’il contient du soja et du maïs. Si vous le pouvez, achetez un aliment composé de grains entiers non transformés. C’est plus naturel et plus sain.

Faire soi-même l’alimentation des poussins
  • Des orties hâchées finement
  • Des coquilles d’oeufs broyées
  • Des oeufs cuits dur coupés en petits bouts
  • De la biscotte ou du pain émietté
  • On mélange tout et on ajoute de la semoule cuite.

6 semaines se sont écoulées, vous pouvez changer leur nourriture de la bouillie de démarrage aux graines pour poules pondeuses

Construire ou acheter un poulailler

Une fois que vos poussins sont prêts à vivre dehors, vous aurez besoin d’un poulailler pour qu’ils puissent y vivre. Le poulailler sera la base d’accueil de vos poulets. Ils y vivront, y pondront leurs œufs et seront protégés des prédateurs qui aiment les poules, comme les ratons laveurs et les renards, et même les chiens.

Vous trouverez dans les magasins spécialisés des poulaillers ou vous pouvez en fabriquer vous-même si vous êtes habile. Les poulaillers ont généralement besoin d’une exposition au soleil au sud (la chaleur fait que les poules pondent plus d’œufs), d’une porte, d’un sol, d’une zone clôturée et, bien sûr, d’une bonne ventilation.

Formation des poules en collectivité

this answers the question of what came first the chicken or the egg

Si vous élevez des poulets en liberté, il est essentiel de leur apprendre que le poulailler est leur maison, c’est là qu’elles mangent, boivent, dorment et pondent leurs œufs en toute sécurité. S’ils ne sont pas formés pour retourner chez eux, ils pourraient s’enfuir ou pondre des œufs en dehors de votre propriété. Donc, pour les former, gardez-les confinés dans le poulailler pendant quelques semaines une fois qu’ils sont sortis, avant de les relâcher. Cela devrait leur apprendre à retourner au poulailler la nuit ou s’ils ne se sentent pas en sécurité.

La nuit est un moment privilégié pour les prédateurs, vous devrez donc vous assurer que vos poulets entrent dans le poulailler à la même heure chaque nuit. Il est également nécessaire d’installer un toit et des murs que les ratons laveurs et autres prédateurs ne peuvent pas pénétrer.

Entraînement des poules à la ponte

Les poules pondent des œufs naturellement. Dès que vos poules commencent à pondre, vous devez les leur enlever. Cela est particulièrement crucial au début de votre processus d’élevage de poules. Vous devez montrer aux poules que vous leur retirerez les œufs. Si elles apprennent très tôt à s’attendre à ce que les œufs soient pris, elles ne s’assiéront pas dessus.

Bien entendu, si elles s’assoient sur les œufs, ceux-ci finiront par éclore et donneront naissance à d’autres poussins. Les poules s’assoient naturellement sur leurs œufs, mais si vous les entraînez très tôt, elles se débarrasseront de leurs œufs après les avoir pris, vous laissant le temps de les sortir du poulailler.

De nombreuses municipalités ont adopté un système « zéro déchet » afin de garantir que tous les déchets de jardin, de cuisine et de nourriture puissent être recyclés sous une forme ou une autre, comme la terre végétale ou le compost.

Comment les poules contribuent-ils au programme « zéro déchet » ?

Une seule poule de taille moyenne consomme chaque mois à peu près son poids en nourriture. Cela équivaut à environ 38 kg de nourriture par an.

Les poules ne se contentent pas de manger de la nourriture achetée au magasin, elles peuvent recevoir des déchets de votre cuisine et de votre jardin, qui peuvent tous être recyclés et transformés en compost avec un peu d’aide de vos amis à plumes.

Le pain rassis, les restes de repas et les légumes moisis peuvent nous sembler peu attrayants, mais les poules les adorent.

Leave a Reply