PARTAGEZ VOTRE EXPERIENCE-20% remise
«Ecologie» L'engagement des festivals de cet été

Demain, le festival écolo « We Love Green » réinvestit le bois de Vincennes pour sa 8ème édition. Il mise sur l’énergie renouvelable française et du 100 % bio distribué par ses stands. « 20 Minutes » vous présente quatre autres festivals de l’été qui se mettent au vert.

Le plus engagé : le Cabaret Vert du 22 au 25 août à Charleville-Mézières

Co-voiturage, location de vélos, accueil chez l'habitants... Le festival limite les transports.
Co-voiturage, location de vélos, accueil chez l'habitants... Le festival limite les transports. - Fanny Husson-Poisson

 

Cette année, le festival ne propose pas seulement une programmation affolante (Patti Smith, Foals, Angele, et Orelsan entre autres...) derrière la scène, il s’engage à limiter les transports. Et l’affaire ne repose pas simplement sur la distribution de plats concoctés avec des produits locaux… Mise en place de services de covoiturage, création d’une plateforme de dodo chez l’habitant («Adopte un festivalier»), présence d’un réparateur de vélo sur place… Le Cabaret Vert souhaite que 50 % du transport lié à l’événement se fasse en mobilité douce d’ici à 2025. « Un festival écolo, c’est un événement conscient de son impact. On investit un lieu, on déplace des structures, on propose un événement extraordinaire, il faut donc limiter notre incidence sur le territoire. L’année dernière nous avions proposé de planter des arbres par exemple », explique Jean Perrissin, le responsable du développement durable du Cabaret Vert.

L’astuce : l’Idéal, un espace qui propose des conférences pendant le festival, le thème de cette édition, la biodiversité.

Le pou-belle : le festival des déchets du 3 au 8 juin à Brest

 

Première édition pour ce festival autour des détritus. L’initiative repose sur l’œuvre du comédien David Wahl. Il a écrit une pièce Le Sale Discours qui analyse notre rapport aux déchets. Expositions, spectacles pour enfants et conférence sur la pollution des océans en présence du navigateur Yvan Bourgnon, le festival propose en parallèle de nombreuses actions de ramassage de déchets, des plages au centre-ville. «  Un seul mégot de cigarette peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau… Nous avons donc axé l’un des ramassages autour du mégot », souligne l’un des organisateurs du festival, le directeur de la salle de spectacle le Quartz, Matthieu Banvillet.

L’astuce : L’impression des programmes du festival sur un papier créé à base d’amidon d’épluchures de pommes de terre.

Le plus chasseur de carbone : Terres du son, du 12 au 14 juillet au Domaine de Condé

Terres du sons a réduit depuis la création de son festival, les 3/4 de ses déchets
Terres du sons a réduit depuis la création de son festival, les 3/4 de ses déchets - Fabien Garou

La scène promet d’être dynamique (Metronomy, Thérapie TAXI, Gringe…) et les assiettes, légères. «Cette année, la nouveauté, c'est l'affichage d'un éco-calcuteur. Il calcule le poids carbone des plats proposés. Cela incite d’abord nos restaurateurs à ajuster les recettes mais cela sensibilise également les festivaliers au poids carbone de chaque assiette », assure la programmatrice Marie-Line Calvo. Le festival prône aussi la mise en place de panneaux solaires, l’utilisation des gourdes et peut se vanter d’avoir réduit de 3/4 les déchets depuis sa création, il y a une quinzaine d’années.

L’astuce : L’utilisation d’un lave-vaisselle qui marche à l’énergie solaire !

Le plus protecteur de son site : Rock En Seine, du 23 au 25 août au Domaine de Saint-Cloud

Le festival parisien favorise cette année l'énergie verte, grâce à un onduleur hybride.
Le festival parisien favorise cette année l'énergie verte, grâce à un onduleur hybride. - Victor Picon

 

En 2019, la lutte de Rock en Seine se concentre autour de l’énergie. Le festival souhaite l’adoption progressive du « tout led » et réutilisera son onduleur hybride qui redistribue l’énergie verte. Depuis sa création, l’événement de Saint-Cloud est très sensible au respect de son site « classé monument historique » et se bat chaque édition contre les déchets. « L’année dernière, plusieurs tonnes de déchets ont été revalorisées » annonce Sarah Schmitt la directrice.

L’astuce : Des « informateurs » du tri présents sur site, sensibilisent les festivaliers.

 

Source : "https://www.20minutes.fr"

Related Posts

5 raisons de ne pas utiliser les capsules de café réutiliables
5 raisons de ne pas utiliser les capsules de café réutiliables
5 RAISONS DE NE PAS UTILISER LES DOSETTES DE CAFÉ RÉUTILISABLE Nous aimons le café, mais surtout, nous aimons notre p...
Read More
Des objectifs zéro déchet pour 2020
Des objectifs zéro déchet pour 2020
Même si nous sommes déjà en Février, nous avons décider de vous de vous aider à fixer un objectif zéro déchet mois pa...
Read More
5 idées pour une Saint-Valentin écolo et insolite en 2020
5 idées pour une Saint-Valentin écolo et insolite en 2020
Chaque 14 février c'est l'occasion de montrer votre amour et la La Saint-Valentin est devenue la journée mondiale des...
Read More
  • Jun 01, 2019
  • Catégorie: Actualité
  • commentaires: 0
laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.