PARTAGEZ VOTRE EXPERIENCE-20% remise
La Malaisie va retourner à l’envoyeur des tonnes de déchets plastiques

Le ministère de l’Environnement malaisien a indiqué, mardi 28 mai, qu’il renverrait les déchets plastiques dont se sont débarrassés des pays plus développés. Les États-Unis, le Royaume-Uni mais aussi la France font partie des destinataires.

La Malaisie, principale destination des déchets plastiques

“L’année dernière, la Malaisie est devenue la principale destination pour les déchets plastiques, après que la  Chine en a interdit les importations, perturbant la circulation de plus de 7 millions de tonnes de déchets plastiques par an”, explique le Malay Mail.

Des dizaines d’usines de recyclage ont fait leur apparition en Malaisie, dont beaucoup sans permis d’exploitation, et les habitants se sont plaints de dégâts environnementaux.”

Cette décision intervient alors qu’une semaine plus tôt le Canada avait accepté de rapatrier ses 69 conteneurs d'ordures stockés aux Philippines. Le président philippin avait, lui, menacé de rompre ses relations diplomatiques avec le pays. Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), environ 300 millions de tonnes de plastiques sont produites chaque année.

 

Source " www.courrierinternational.com"

Related Posts

Faire ses courses zéro déchet - le guide ultime partie 1
Faire ses courses zéro déchet - le guide ultime partie 1
Comment faire ses courses en vrac pour les débutants Lorsque nous avons fait le choix de passer à un mode de vie zéro...
Read More
Ne faites jamais cela avec du plastique !
Ne faites jamais cela avec du plastique !
Les 7 péchés capitaux du plastique ! Plastique or not plastique, il est présent dans notre quotidien Bon marché, util...
Read More
Guide pour acheter une coque écologique
Guide pour acheter une coque écologique
le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ! Cet article de blog est à destination de tout les propriétaire...
Read More
  • Jun 01, 2019
  • Catégorie: Actualité
  • commentaires: 0
laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.