Depuis un certain temps déjà, les fast-foods lancent des versions végétales de leurs plats classiques, du Burger King’s REBEL Whopper ou IMPOSSIBLE Whooper, à l’ouverture de fast-food spécialisé Végan / végétalien comme le FLOWER FOOD permettant aux clients de recréer des versions végétales de n’importe quel spécialité fast-food. Et bien que McDonald’s ait été un peu en retard pour monter à bord du train végétal, la chaîne de restauration rapide a annoncé la sortie d’un burger « McPlant » à la fin de l’année 2020.

Le burger Mc PLANT, le burger végétalien de Mc Donald

Le burger McPlant est actuellement proposé dans certains magasins Golden Arches à travers le monde, mais quand le burger végétarien de McDonald’s sera-t-il officiellement commercialisé en FRANCE ?

Quand le McDonald’s McPlant burger arrivera-t-il FRANCE ? Ce n’est qu’une question de temps.

En novembre 2020, Ronald Mc Donald a officiellement annoncé son entrée dans le monde des repas à base de plantes, avec un sandwich appelé « McPlant ». L’annonce, qui a été communiqué disait que le burger à base de plantes serait testé sur les marchés dès 2021, et il semble que la chaîne ait tenu sa parole. Selon VegNews, il est actuellement disponible dans des lieux de test en Suède, à Linköping et Helsingborg, et le sera jusqu’au 15 mars.

La McPlant sera également disponible dans certains restaurants au Danemark jusqu’au 12 avril, et après cela, la McPlant devrait être plus largement disponible dans le monde entier. Mais, quand fera-t-il enfin son chemin dans la bouche des Français?

Au moment de la publication, on ne sait pas quand le McPlant sera disponible en FRANCE. 365 REUSABLE a contacté McDonald’s pour obtenir une date exacte ou approximative, et n’a reçu aucun renseignement précis.

Depuis des années, les fans demandent un burger végétarien de McDonald’s.

Depuis des mois, Kathy Freston, écrivain spécialiste de la nutrition, fait campagne pour que McDonald’s lance un menu végétalien aux États-Unis via Change.org, et il semble que son objectif sera atteint dans un avenir proche. La pétition a reçu près de 235 000 signatures.

« Depuis des années, les consommateurs demandent à McDonald’s d’ajouter un hamburger végétalien à leur menu aux États-Unis », a écrit Mme Freston dans un post d’Instagram lorsque la McPlant a finalement été annoncée l’année dernière, quelques mois après la création de la pétition.

Cette évolution est une très bonne nouvelle pour les millions de personnes qui cherchent des alternatives plus saines lorsqu’elles mangent chez McDonald’s, et témoigne du pouvoir populaire de ceux qui demandent ce changement aux dirigeants de McDonald’s depuis des années. L’espoir est maintenant que cela ne se limite plus à quelques marchés tests, mais devienne un changement véritablement révolutionnaire dans le menu de McDonald’s dans tout le pays et dans le monde entier

De quoi est fait le McDonald’s McPlant burger ?

Bien que McDonald’s n’ait pas encore annoncé les ingrédients exacts du McPlant, il y a de bonnes chances que le burger vegan soit créée d’un steak juteux à base de plantes servi sur un pain aux graines de sésame chaud avec les garnitures classiques.

Nous savons cependant avec certitude que le McPlant ressemblera à n’importe quel autre burger, avec toutes les garnitures classiques que vous connaissez et que vous aimez, avec à ce jour l’information que le Mc Plant est cuit sur le même gril que les hamburgers de bœuf, a déclaré la société, ce qui pose un problème pour ceux qui suivent un régime végétalien.

GREENWASHING, opportunisme, prise de conscience … Il faut tout de même surveiller Mc DONALD’s

Les pailles en papier McDonald’s sont-elles simplement un geste marketing ou un petit pas dans la direction verte?

Si on prend l’exemple du déploiement de l’alternative aux pailles à usage unique en Angleterre, McDonald’s a admis que les pailles en papier qu’il a introduites dans ses points de vente britanniques en tant que mesure respectueuse de l’environnement ne peuvent pas être recyclées, contrairement aux pailles en plastique qu’il a progressivement supprimées.

La chaîne avait retiré ses pailles en plastique et s’était engagée à utiliser des pailles en papier dans toutes ses 1361 succursales au Royaume-Uni et en Irlande. La chaîne utilisait 1,8 million de pailles en plastique par jour et a insisté lors de l’introduction des pailles en papier sur le fait qu’elles étaient «100% recyclables».

Le recyclage et la gestion des déchets chez Mc DONALD’S et la gestion des déchets sont insuffisants

McDonald’s France a été pris à partie par Zero Waste France (ZWF) pour ses méthodes « insuffisantes » de recyclage et de gestion des déchets, l’organisation appelant les entreprises de restauration rapide à faire preuve de transparence sur leurs déchets d’emballage.

Le recyclage et la gestion des déchets de McDonald’s sont « insuffisants »

Le géant de la restauration rapide a fait l’objet de critiques particulières dans le rapport de l’ONG « McDonald’s » : Une politique des déchets en contradiction avec l’économie circulaire » (« McDonald’s : Une politique déchets à contre-courant de l’économie circulaire »), qui utilise le cas de McDonald’s pour offrir une critique plus large de l’industrie de la restauration rapide.

Rien qu’en France, les restaurants McDonald’s utilisent 115 tonnes d’emballages par jour

Zéro Waste France

Zéro Waste France rapporte qu’à l’échelle mondiale, McDonald’s utilise près de 2,8 tonnes d’emballages par minute, ce qui représente près de 1,5 million de tonnes d’emballages par an, alors que rien qu’en France, les restaurants McDonald’s utilisent 115 tonnes d’emballages par jour , soit près de 42 000 tonnes par an constitués d’une quantité de plus en plus faible de matériaux recyclés.

Seuls 25 % des déchets produits par les restaurants français de l’entreprise en 2015 ont été recyclés, contre 26,5 % en 2013. La proportion de déchets organiques dans le total des déchets de McDonald’s a également augmenté, passant de 13 % à 20,3 % entre 2013 et 2015.

Le rapport indique que « en tant que première chaîne de restauration rapide, premier franchiseur mondial, deuxième employeur privé au monde, premier distributeur de jouets (via les Happy Meals) et l’un des principaux clients des services de restauration, McDonald’s a un impact important sur l’économie mondiale, mais aussi sur l’environnement ».

Si le rapport critique les performances des chaînes françaises, il reconnaît que d’autres pays obtiennent de meilleurs résultats, les pays européens voisins, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, affichant des taux de recyclage supérieurs à 90 %.

McDonald’s a également été critiqué dans le rapport pour n’avoir publié que des « chiffres partiels » sur son taux de recyclage. C’est ce qu’a déclaré la

Depuis 2016, toute personne produisant plus de 10 tonnes de déchets organiques par an est obligée de les trier et de les recycler, mais McDonald’s ne publie pas ces informations sur ses restaurants, occultant ainsi la réalité de la situation

directrice de Zéro Waste France – Flore Berlingen

L’ONG pour l’efficacité des ressources a demandé à McDonald’s, et plus largement à l’industrie française de la restauration rapide, de publier ses chiffres de recyclage, de mettre en place un tri sur place des déchets organiques et des emballages en papier et en carton, de fournir des conteneurs de boissons et des couverts réutilisables dans ses restaurants, et d’encourager les clients à apporter leur propre sac pour emporter leur repas à emporter.

McDonald’s France n’a pas répondu directement aux critiques formulées dans le rapport, mais un porte-parole de la chaîne de restaurants a indiqué que ses restaurants « trient et recyclent les emballages de livraison et les huiles de cuisson usagées », qui servent ensuite à la fabrication de biocarburants, tandis que le tri sélectif des déchets est « progressivement » mis en place dans ses succursales en France et que 500 de ses restaurants travaillent activement à la lutte contre « les déchets d’emballages en partenariat avec les collectivités locales ».

Le recyclage et la gestion des déchets de McDonald’s sont « insuffisants », selon le rapport français, Berlingen ajoute : « McDonald’s France souligne qu’il recycle les huiles de cuisson, mais c’est une obligation légale, tandis que pour le reste, ils se traînent les pieds alors que beaucoup plus est fait dans d’autres pays ».

McDonald’s doit diminuer ses déchets et le gaspillage alimentaire

Il n’est guère surprenant de voir McDonald’s et l’industrie de la restauration rapide en général critiqués pour leurs pratiques de gaspillage en France, compte tenu des actions de plus en plus nombreuses menées contre le gaspillage dans le pays, le Parlement français ayant interdit aux supermarchés de jeter les aliments invendus ou de gâcher les aliments invendus avec des produits chimiques en février dernier.

Les critiques et recommandations formulées par Zéro Déchet dans son rapport reflètent celles formulées par la commission de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales (EFRA) du Parlement britannique concernant les supermarchés au Royaume-Uni, intitulé « Food Waste in England » de 2017.

Le rapport demande aux grands distributeurs alimentaires de publier leurs chiffres de déchets alimentaires, et d’assouplir les règles sur la vente de fruits et légumes « bancals ». Le rapport a également demandé au gouvernement d’introduire des objectifs de réduction des déchets alimentaires.

La commission a déclaré qu’au Royaume-Uni, la famille moyenne dépense 550€ par an pour de la nourriture qui est ensuite jetée, alors que le secteur de la vente au détail est responsable de 200 000 tonnes de déchets alimentaires chaque année.

Leave a Reply