PARTAGEZ VOTRE EXPERIENCE-20% remise
Mélanie - 22 ans - ambassadrice zéro déchet

Interview mode de vie zéro déchet et zéro plastique 

Partagez votre expérience : ici

Présentez vous à la communauté #365R

Hello, je suis Mélanie, j'ai 22 ans et cela fait 4 ans que mon mode de vie est passé au zéro déchet. Après un Master de Management à la Sorbonne, je souhaite maintenant m'investir à plein-temps dans des projets professionnels porteurs de solutions zéro déchet.  

Côté zéro déchet vous êtes

Expert

Pourquoi avez-vous décidé d'éliminer le gaspillage et qui vous a inspiré ?

Ma première prise de conscience a eu lieu il y a 4 ans, grâce à des amies qui s'intéressaient au mode de vie zéro déchet. Elles m'ont offert des cotons démaquillants lavables, et ça a été la révélation. Depuis, je n'ai cessé de questionner mes habitudes pour mieux les changer et ainsi retrouver la maîtrise de mon impact sur l'environnement. Être une consomm'actrice est une source de satisfaction permanente pour moi.

Dans quelle mesure cela a-t-il changé votre vie quotidienne - quelles ont été les choses les plus importantes que vous avez dû changer ?

De zéro déchet, je suis devenue végétarienne, puis j'ai arrêté d'acheter des objets neufs, puis je suis devenue minimaliste, et aujourd'hui je travaille dans le milieu du zéro déchet. En fait, je me suis découvert une passion et une utilité sociale avec le zéro déchet. Le plus gros pas pour moi a été d'arrêter d'acheter des vêtements dans les enseignes de Fast Fashion, le reste a été plutôt facile à changer.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile ou le plus surprenant depuis que vous avez adopté un mode de vie zéro déchet ?

Le plus difficile a été de prendre conscience que tout ce en quoi je croyais depuis 18 ans n'était pas viable, et que je devais changer de cap de vie. Le plus surprenant a été que, une fois le choc passé, je me suis passionnée pour la consommation responsable, j'étais loin de soupçonner que cette thématique m'intéresserait à ce point.

Vous sentez-vous à l'écart des situations sociales, avez-vous dû faire face à des tentations, etc.

Au début, je me suis senti à l'écart des autres étudiants pour qui le mode de vie zéro déchet n'évoquait rien. Je l'ai parfois mal vécu et j'ai cherché à convaincre. Aujourd'hui je suis sereine et je partage mon expérience plutôt que d'être dans la culpabilisation. Pour ce qui est de la tentation, elle est présente tous les jours, il suffit de passer devant une vitrine de magasin pour que l'envie d'acheter du neuf ressurgisse. Je fais avec !

Quelles sont les choses qui ont été difficiles à trouver ou à fabriquer soi même et qui sont zéro déchets ?

Je n'ai pas eu de difficulté particulière à trouver les objets zéro déchet dont j'avais besoin. Pour ce qui est des choses à fabriquer soi-même, j'ai arrêté car je trouve ça trop chronophage. Mais je me souviens que j'avais eu du mal à fabriquer mon liquide vaisselle et mon déodorant.

Vous arrive-t-il d'avoir envie de "tricher" pour des raisons pratique ou de coût ?

Oui ! Mais je le fais uniquement quand le bénéfice est supérieur au fait de faire une entorse à mon mode de vie. Par exemple, j'ai récemment acheté un sac neuf dans une grande enseigne, parce que j'en rêvais depuis des années et que je savais que j'allais le garder à vie.

Quelle est votre tactique pour inciter votre entourage à réduire leur consommation de plastique à usage unique ?

Je ne cherche plus à convaincre, je montre l'exemple et je partage mon expérience à ceux que ça intéresse.

12 millions de tonnes de plastique entrent dans les océans chaque année, quand vous entendez de telle statistique, avez-vous l'impression qu'une personne vivant zéro plastique et zéro déchet fait vraiment une différence ?

Ce chiffre est vertigineux, mais je pense sincèrement qu'une personne vivant zéro déchet etc fait la différence dans le sens où elle agit à son échelle et inspire son entourage, qui fera peut-être de même par la suite. Bien sûr, il faut que le mouvement zéro déchet entraîne un changement global, mais c'est une partie de la transition écologique qu'il ne faut pas diminuer.

Quel est l'objet zéro déchet que vous emportez partout avec vous ?

Ma gourde 24 Bottles !

Quels sont vos conseils pour tous ceux qui envisagent de ne produire aucun déchet?

Lancez-vous ! Collez un stop-pub sur votre boîte aux lettres, achetez un coton démaquillant... geste par geste, votre vie va changer

PARTICIPEZ A VOTRE TOUR A L INTERVIEW ZERO DECHET ET ZERO PLASTIQUE

Profitez d'une remise de -20% sur la boutique en ligne pour votre contribution https://365reusable.com/pages/interview  

Related Posts

Comment nettoyer une bouteille réutilisable inox
Comment nettoyer une bouteille réutilisable inox
Bouteille réutilisable l'alternative écologique On estime que 8 millions de morceaux de plastique pénètrent chaque j...
Read More
Lunettes de soleil en bois en hiver
Lunettes de soleil en bois en hiver
Pourquoi vous avez besoin d'une bonne paire de lunettes de soleil en hiver Prix de vente jusqu'à Noël : réduction 20%...
Read More
Tout ce que vous devez savoir sur les pailles en bambou
Tout ce que vous devez savoir sur les pailles en bambou
Une alternative aux pailles en plastique : les pailles en bambou ! C'est peut-être une surprise pour vous tous, mais ...
Read More
laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.