PARTAGEZ VOTRE EXPERIENCE-20% remise
Monica 35 ans, consultante en zéro déchet

Interview mode de vie zéro déchet et zéro plastique 

Partagez votre expérience : ici

Présentez vous à la communauté #365R

Je m'appelle Monica Da Silva, j'ai 35 ans et je suis consultante en zéro déchet, auteure et blogueuse. J'habite dans la Drôme, à Valence avec mon conjoint et mes deux petites filles de 5 et 2 ans. J'ai entamé une conversion vers le Zéro Déchet lors de ma première grossesse en 2014. C'est ainsi que j'ai ouvert mon blog www.lezerodechetfacile.com et la page Facebook attenante "Le zéro déchet facile" sur laquelle je partageais un défi par semaine pour avancer vers le zéro déchet. Aujourd'hui nous sommes une belle communauté de plus de 40 000 personnes sur la page Facebook et près de 25 000 visiteurs par mois sur le site. En 2017 j'ai publié mon premier guide pratique "Objectif Zéro Déchet" puis un second en 2018 "Zéro Déchet pas à pas" aux éditions Leduc.s. Aujourd'hui je sillonne la France pour donner des conférons et des ateliers d'initiation aux couches lavables.

Côté zéro déchet vous êtes

Initié

Pourquoi avez-vous décidé d'éliminer le gaspillage et qui vous a inspiré ?

Lorsque je suis tombée sur un reportage à propos de Béa Johnson, sa démarche m'a paru évidente. J'ai tout de suite voulu m'initier au zéro déchet.

Dans quelle mesure cela a-t-il changé votre vie quotidienne - quelles ont été les choses les plus importantes que vous avez dû changer ?

C'est un changement profond de mon mode de vie. Moi ancienne parisienne sur consommatrice, je suis devenue une drômoise attachée à la terre et à ses produits. La sobriété heureuse fait partie de mon quotidien. Je n'ai plus ce besoin d'acheter car je m'ennuie. A la place je vis réellement ma vie.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile ou le plus surprenant depuis que vous avez adopté un mode de vie zéro déchet ?

Je suis toujours, désagréablement, surprise par l'antipathisme de certaines personnes réfractaires à l'écologie. Néanmoins, je ne désespère pas de leur donner goût et envie de passer le pas.

Vous sentez-vous à l'écart des situations sociales, avez-vous dû faire face à des tentations, etc.

Bien entendu, la sensation du "facile" et "rapide" est toujours présente et j'y succombe encore bien (trop) souvent à mon goût. Mais je suis pour une pratique bienveillante et pas à pas du zéro déchet. Je suis donc aussi bienveillante avec les autres que je ne le suis avec moi-même.

Quelles sont les choses qui ont été difficiles à trouver ou à fabriquer soi même et qui sont zéro déchets ?

Au tout début de ma démarche, en 2015, il est assez difficile de concilier ce que j'appelle les "4 piliers des courses zéro déchet": vrac, BIO, local et de saison. Aujourd'hui ça va beaucoup mieux. J'ai trouvé mes bonnes adresses.

Vous arrive-t-il d'avoir envie de "tricher" pour des raisons pratique ou de coût ?

Bien entendu, je suis humaine. Cependant, cela m'arrive, très honnêtement, de moins en moins car j'arrive à trouver les alternatives qui conviennent à mon mode de vie.

Quelle est votre tactique pour inciter votre entourage à réduire leur consommation de plastique à usage unique ?

J'essaye toujours de donner l'exemple et de donner envie plutôt que de sermonner ou culpabiliser. Une jolie gourde en ions donnera plus envie à votre collègue de travail d'abandonner les bouteilles en plastique qu'un long discours moralisateur.

12 millions de tonnes de plastique entrent dans les océans chaque année, quand vous entendez de telle statistique, avez-vous l'impression qu'une personne vivant zéro plastique et zéro déchet fait vraiment une différence ?

Je suis convaincue qu'il est nécessaire d'avoir une démarche individuelle qui mènera à une démarche commune. Enfin, je suis convaincue que les démarches communes ont un impact sur les mentalités et surtout sur les industriels qui doivent s'adapter à la demande.

Quel est l'objet zéro déchet que vous emportez partout avec vous ?

Ma gourde en inox bien évidemment!

Quels sont vos conseils pour tous ceux qui envisagent de ne produire aucun déchet?

Allez y pas à pas. Ne vous culpabilisez pas. Acceptez que vous ne pouvez pas tout changer en quelques semaines. Acceptez également de faire des retours en arrière. La vie n'est pas linéaire, notre patience et notre envie non plus!

Question d'une ambassadrice Zéro déchet - Comment aborder la cuisine zéro déchet?

Penser à deux choses: alternatives lavables et/ou réutilisables et les 4 piliers des courses zéro déchet.
 

Question libre: Posez une question que l'on intégrera dans des interviews et apportez votre réponse

Parfois je suis découragé, comment me re-motiver?

Eentourez-vous des gens qui vont dans le même sens que vous. Si ces personnes n'existent pas dans votre entourage proche, faites partie d'une association ou d'un groupe Facebook par exemple. Ne restez pas seul!

PARTICIPEZ A VOTRE TOUR A L INTERVIEW ZERO DECHET ET ZERO PLASTIQUE

Profitez d'une remise de -20% sur la boutique en ligne pour votre contribution https://365reusable.com/pages/interview  



Related Posts

Guide des couches d'apprentissage lavables pour la journée et la nuit
Guide des couches d'apprentissage lavables pour la journée et la nuit
Guide des couches d'apprentissage lavables pour la journée et la nuit Si vous lisez ceci, vous êtes probablement quel...
Read More
Guide : les alternatives écologiques aux bouteilles en plastique
Guide : les alternatives écologiques aux bouteilles en plastique
Un guide complet pour choisir la meilleure bouteille réutilisable, l'alternative écologique à la bouteille d'eau en p...
Read More
Comment le vrac est devenu la dernière tendance ?
Comment le vrac est devenu la dernière tendance ?
Faire des courses zéro déchet avec le vrac, la nouvelle tendance française ! Nous savons tous que la consommation de ...
Read More
laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.